Capture d’écran Twitter de Lloyd Jack

L’art contemporain est parfois bien mystérieux et incompréhensible. Pour preuve, fin avril, Ruairi Gray, un étudiant écossais de 22 ans, s’est rendu à une exposition organisée par sa faculté, l’Université Robert Gordon à Aberdeen, ayant pour thème : “Regardez les lieux et les espaces qui vous entourent d’un œil neuf”.

Pas réellement convaincu par le sujet un peu vague de l’exposition et histoire de plaisanter, il y a abandonné un ananas sur un présentoir vide, comme s’il s’agissait d’une œuvre d’art. Le lendemain, sa surprise a été totale lorsque, de retour à l’exposition, il a découvert que son ananas était devenu une pièce de l’exposition, protégé comme si sa blague avait une valeur artistique. En effet, le fruit a été déplacé et protégé avec une vitre.

“La semaine dernière, nous avons placé un ananas à côté d’une œuvre d’art et lorsque nous sommes revenus aujourd’hui, la RGU (Robert Gordon University) l’avait placé dans une structure en verre. Incroyable !” a tweeté Ruairi Gray.

 

Il aura tout de même fallu deux jours pour que les responsables se rendent compte de leur erreur. “Je n’avais jamais considéré l’art comme une option mais maintenant j’espère une bourse”, s’amuse à présent le plaisantin interrogé par le Daily Mail. “Pour ceux qui souhaitent acheter un chef-d’œuvre, je suis ouvert à toutes les offres.”